Définition – Intelligence artificielle

Chatbots, assistants vocaux, reconnaissance faciale, traduction automatique, assistance médicale… De nos jours, l’intelligence artificielle est une science applicable dans tous les domaines. Concrètement, qu’est-ce que l’intelligence artificielle et quel est son rôle ?

Définition et objectif

L’intelligence artificielle se définit comme « l’ensemble des théories et des techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine »*.

Il existe plusieurs degrés d’intelligence artificielle, situés entre la « faible IA » et la « forte IA ».

  • La « faible IA » correspond à des tâches réalisables par la plupart des êtres humains et reste assez limitée en termes de fonctionnalités. La reconnaissance d’objets en est un exemple.
  • La « forte IA », elle, correspond à des tâches réalisables par des êtres humains qualifiés, voire géniaux et se base sur l’analyse d’une situation précise. Ce second type d’IA est voué à surpasser l’intelligence humaine. La détection de tumeur, qui imite la compétence d’un médecin, est un exemple d’Intelligence Artificielle « forte ».

L’objectif principal est donc d’imiter l’intelligence humaine grâce à la création et à la mise en place d’algorithmes exécutés dans un environnement informatique.

Pour atteindre cet objectif, l’intelligence artificielle a besoin d’un nombre de données significatif et d’une grande capacité de traitement.
La spécificité de l’intelligence artificielle réside dans le fait que plus elle est alimentée par des données, meilleurs sont ses algorithmes.

Les principales étapes de la conception d’une intelligence artificielle sont : la collecte de la donnée, l’agrégation et la préparation de la donnée, le développement et l’entraînent des algorithmes qui la traitent et, enfin, le déploiement.

Intelligence artificielle et Intellig’IA

La solution Intellig’IA analyse et restructure les états hypothécaires grâce à de nombreuses combinaisons d’algorithmes d’intelligence artificielle. Pour se faire, une centaine d’états hypothécaires ont été exploités pour entraîner les algorithmes afin de les rendre infaillibles et de détecter toutes les formalités et informations nécessaires.

L’intelligence artificielle ne remplace pas le travail effectué par chaque professionnel (avocat, notaire, etc.) mais permet de réduire le travail chronophage d’identification des informations primordiales présentes dans les états hypothécaires.

Découvrir comment Intellig’IA utilise l’IA >

*Source : Larousse

Aucun commentaire publié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interview de Ouarda Fenek – Data Scientist

Interview Ouarda Fenek – Data Scientist chez Intellig’IA 1. Peux-tu te présenter en quelques mots ? Je m’appelle Ouarda[…]

Les réponses d’Intellig’IA face au paradoxe de la digitalisation des EHF

Les réponses d’Intellig’IA face au paradoxe de la digitalisation des EHF Dans l’article précédent, nous déclinions l’ensemble des difficultés[…]

Intelligence Artificielle

Définition – Intelligence artificielle Chatbots, assistants vocaux, reconnaissance faciale, traduction automatique, assistance médicale… De nos jours, l’intelligence artificielle est[…]